Cigarette électronique : est-elle un outil à éviter ?

e-cigarette-de quoi se compose t'elle

La cigarette électronique est vue comme étant un outil plus sain que la cigarette en papier. Cependant, beaucoup la définissent comme une simple substitution à cette dernière. En effet, les e-cigs ne disposent pas de combustions cancérogènes ce qui veut dire qu’il y a absence du goudron et du monoxyde de carbone que vous pouvez apercevoir dans le tabac. Parmi ses composantes il y a quand même :

  • De la nicotine,
  • des additifs,
  • du propylène glycol.

Selon certains médecins, la cigarette électronique est un outil qui est censé continuer d’être utilisé quand vous êtes un fumeur addict à la nicotine. Ces derniers expliquent que ceci fait partie des meilleures façons pour les fumeurs d’en finir avec le tabac traditionnel de façon définitive. C’est un outil qui offre aux vapoteurs la possibilité de réduire leur consommation en nicotine.

La cigarette électronique remplace la cigarette en papier !

Compte tenu des informations qui ont été communiquées de la part du haut conseil de la santé publique, les e-cigarettes seraient une façon de parvenir à se sevrer du tabac. En dépit du fait que ces dernières disposent de nicotine, la dose est beaucoup moins nocive.

La cigarette électronique a été inventée en 2003 par Hon Lik, un pharmacien chinois. Cet appareil, qui ressemble à une cigarette traditionnelle, permet de vapoter un liquide contenant de la nicotine. La nicotine est une substance addictive présente dans les cigarettes traditionnelles. La cigarette électronique permet de vapoter ce liquide sans produire de fumée.

La cigarette électronique, c’est quoi ?

La cigarette électronique est composée de trois éléments principaux: la batterie, le réservoir et l’atomiseur. La batterie est une pile rechargeable qui alimente l’atomiseur. Le réservoir contient le e-liquide qui est vaporisé par l’atomiseur. L’atomiseur est composé d’une résistance et d’un filament. La résistance chauffe le e-liquide et le transforme en vapeur. La vapeur est inhalée par le fumeur et se dissipe dans l’air.

La cigarette électronique a été inventée en 2003 par un Chinois, Hon Lik. Il a été inspiré par la mort de son père, qui était un fumeur invétéré. M. Lik a décidé de créer un dispositif qui pourrait aider les fumeurs à arrêter de fumer. Sa invention a eu un impact immédiat et a rapidement gagné en popularité dans le monde entier. Aujourd’hui, il y a plus de 460 millions de fumeurs de cigarettes électroniques dans le monde.

composition-cigarette-electronique

Les composants de la cigarette électronique

La cigarette électronique est composée de plusieurs éléments : une batterie, un réservoir d’e-liquide, une résistance et un embout buccal.

La batterie est l’élément qui permet de chauffer la résistance et ainsi de vaporiser l’e-liquide. La capacité de la batterie va déterminer la durée de vapotage : plus la batterie est puissante, plus vous pourrez vapoter longtemps avant de devoir la recharger.

Le réservoir d’e-liquide est l’élément qui contient le e-liquide que vous allez vaporiser. Il existe différents types de réservoirs, plus ou moins faciles à utiliser, mais le principe est toujours le même : il faut y mettre le e-liquide, puis le faire chauffer par la résistance pour pouvoir le vapoter.

La résistance est l’élément qui chauffe l’e-liquide et permet ainsi de le vaporiser. La résistance va déterminer la qualité de la vapeur produite, mais aussi la consommation en e-liquide : plus la résistance est puissante, plus vous consommerez d’e-liquide, mais la vapeur sera plus dense et aura meilleur goût.

L’embout buccal est l’élément que vous allez mettre dans votre bouche pour vapoter. Il peut être en plastique, en métal ou en silicone, selon les modèles. L’embout buccal permet de protéger votre bouche des éventuelles projections de e-liquide et de garder la vapeur chaude avant de l’inhaler.

La batterie de la cigarette électronique

La batterie de la cigarette électronique est l’une des composantes les plus importantes de cet appareil. En effet, c’est elle qui permet de faire fonctionner la cigarette électronique en fournissant l’énergie nécessaire à son bon fonctionnement. La batterie est généralement rechargeable et doit être choisie en fonction du modèle de cigarette électronique que vous utilisez. Il existe différents types de batteries pour cigarette électronique, mais les plus courantes sont les batteries au lithium-ion. Ces dernières ont l’avantage d’être très performantes et offrent une autonomie considérable, ce qui est idéal si vous êtes un fumeur régulier.

Le clearomiseur de la cigarette électronique

La cigarette électronique est composée de plusieurs éléments, dont le clearomiseur. Le clearomiseur est l’une des pièces les plus importantes de la cigarette électronique, car c’est lui qui contient le e-liquide et permet de vapoter.

Lire aussi : comment fonctionne une Cigarette électronique ?

Le clearomiseur est généralement composé d’un réservoir en plastique ou en verre, d’une résistance et d’un drip-tip. La résistance est chauffée par la batterie de la cigarette électronique et permet de vaporiser le e-liquide contenu dans le réservoir. Le drip-tip est une petite pièce en plastique ou en métal qui permet de vapoter sans avoir à mettre les lèvres directement sur le clearomiseur.

Cigarette électronique : est-elle un outil à éviter ?

Le clearomiseur est généralement remplacé tous les 2 à 3 mois, car la résistance peut s’user avec le temps et il est important de changer régulièrement le e-liquide pour éviter que celui-ci ne devienne amer.

La résistance de la cigarette électronique

La résistance de la cigarette électronique est l’un des composants les plus importants de cet appareil. Elle a pour but de chauffer l’e-liquide contenu dans le clearomiseur afin de produire la vapeur que vous inhalez. Il existe différents types de résistances, mais elles ont toutes un principe de fonctionnement similaire. La résistance est composée d’un fil chauffant, généralement en nickel (Ni200), en chrome (Cr) ou en titane (Ti), entouré d’un matériau absorbant l’e-liquide, comme le coton. Lorsque vous appuyez sur le bouton de démarrage de votre cigarette électronique, le courant électrique passe à travers le fil et le chauffe. Ce processus vaporise l’e-liquide et produit la vapeur que vous inhalez.

Il existe différents types de résistances, qui se distinguent par leur matériau et leur diamètre. Les résistances en nickel (Ni200) sont les plus courantes. Elles sont fabriquées à partir d’un fil en nickel pur et sont donc très conducteurs. Les résistances en chrome (Cr) sont également courantes et sont fabriquées à partir d’un alliage de chrome et d’acier inoxydable. Elles sont un peu moins conductrices que les résistances en nickel, mais sont beaucoup plus résistantes à la corrosion. Les résistances en titane (Ti) sont les moins courantes, mais elles offrent une excellente conductivité et une très bonne résistance à la corrosion.

Le diamètre des résistances est exprimé en ohms (Ω). Plus le diamètre est petit, plus la résistance est grande. Les résistances de petit diamètre ont tendance à chauffer plus rapidement, ce qui peut entraîner une production de vapeur plus importante. Les résistances de grand diamètre chauffent plus lentement, ce qui peut entraîner une production de vapeur plus faible.

La cigarette électronique est composée d’une batterie, d’un réservoir d’e-liquide et d’un atomiseur. L’atomiseur est composé d’une résistance et d’une mèche. La résistance est chauffée par la batterie ce qui vaporise l’e-liquide contenu dans le réservoir. La mèche permet de diffuser la vapeur dans la bouche du fumeur.

FAQ

1. Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ?

Une cigarette électronique est un appareil qui reproduit les gestes et la sensation de fumer sans produire de fumée nocive pour l’organisme. Elle se compose généralement d’une batterie, d’un atomiseur et d’un réservoir contenant du e-liquide.

2. Comment ça marche ?

Lorsque vous inhalez sur la cigarette électronique, la batterie envoie une impulsion électrique à l’atomiseur. Celui-ci chauffe alors le e-liquide contenu dans le réservoir et produit ainsi une vapeur que vous inhalez.

3. Le e-liquide, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le e-liquide est un mélange composé de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes alimentaires et/ou de nicotine. Il peut être aromatisé à différents goûts : tabac, fruits, menthe, etc.

4. La nicotine, est-ce dangereux ?

La nicotine n’est pas un cancerogène mais elle est addictive et peut avoir des effets néfastes sur le système cardio-vasculaire. Il est donc important de bien doser sa consommation de nicotine lorsque vous vapotez.

5. Vapoter, est-ce mauvais pour la santé ?

Le vapotage n’est pas anodin mais il est moins nocif que le tabagisme car il n’y a pas combustion et donc pas production de goudron et de monoxyde de carbone. Toutefois, il reste nocif car il contient des composés toxiques pour les poumons comme le propylène glycol ou la glycérine végétale.